40999175-34585401.jpg

Prévu 1er juin 2020

L’information sur les nuisances sonores aériennes intégrera bientôt le dossier de diagnostic technique

L’acquéreur devra savoir, à compter du 1er juin 2020, si le bien qu’il envisage d’acheter est situé ou non dans une zone de bruit définie par un plan d’exposition au bruit des aérodromes.

DPE_sauter_confort_conseil_image_princip

09/02/2020

DPE : les logements sont trop énergivores

83 % des logements anciens composant le parc français sont énergivores. Ceux construits avant 1970 consomment presque trois fois plus que les logements neufs.

Les logements neufs presque trois fois moins énergivores

La consommation énergétique des logements a fortement progressé au cours des 50 dernières années. Les biens construits avant 1970 coûtent près de 15 euros par mètre carré par an contre 13 euros pour ceux construits entre 1970 et 2000 et 11 euros pour ceux dont la date de construction est comprise entre 2000 et 2010. A partir de 2011, ces frais sont quasiment divisés par deux, s’établissant à 6 euros en moyenne par mètre carré et par an. Depuis 2008, la consommation énergétique des logements neufs continue de chuter permettant aux ménages de réaliser d’importantes économies.

MjAxODEwN2Q0ZTExOGQyNDk0YzY3YWZhZmViZGM1

12/02/2020

Amiante dans les écoles : le ficher noir de l’ONS révélé par Libé

Selon un fichier de l’éducation nationale publié lundi par le journal Libération, la majorité des établissements scolaires construits avant 1997 contiennent des fibres d’amiante et bien peu ont fait réaliser un DTA.

 

Selon un fichier que le journal Libération s’est procuré, qui recense près de 20 000 établissements scolaires, la majorité de ceux construits avant 1997 contiennent des fibres toxiques.

 

Ainsi, sur 19 922 établissements ayant répondu à une enquête menée en 2016 par l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS), 12 418 avaient fait réaliser un « dossier technique amiante ». Quand ils existent, ces dossiers sont rarement tenus à jour tous les trois ans, note Libération. Et parmi ces dossiers, 7 261 faisaient état de la présence d’amiante, sans pour autant prescrire de travaux dans la plupart des cas (6 121). Sur la base de ces informations collectées en 2026, Libération a réalisé une carte des établissements concernés par l’amiante. 

 

A Paris et son gros parc de 1 033 écoles et collèges (764 établissements publics et 279 privés), ce n’est pas mieux. 189 établissements (privé et public confondus), ont répondu à l’enquête de l’ONS. Dans le détail, 89 ont signalé de l’amiante, 52 n’ont pas répondu à la question « Le DTA mentionne-t-il la présence d’amiante ? » et 48 n’en ont pas.

 

A noter par ailleurs que l’ONS va être supprimé. Chargée notamment du suivi de l’amiante dans les écoles, cette instance indépendante créé par François Bayrou en 1995, sera remplacée par une cellule du bâti scolaire, placée sous la direction du ministère de l’Education nationale.